Pourquoi faire une évaluation biomécanique?

À quoi cela me servira-t-il d’avoir une évaluation biomécanique de mon cheval? À optimiser ses performances, à avoir un bon plan qui fonctionne, mais d’abord et avant tout à rendre ton cheval le plus confortable possible dans son corps. Mais, qu’est-ce qu’une évaluation biomécanique?

Une évaluation biomécanique, c’est l’observation, de façon statique et en mouvement, du cheval afin de déterminer tout ce qui sort de l’ordinaire, tout ce qui n’est pas de la perfection. Qu’on se le dise, aucun cheval n’est parfait! On mise sur la recherche de tout ce qui hors norme, même si cela est léger.

Chaque petit détail nous donne une indication sur l’état de la conformation et de la biomécanique du cheval. La conformation est observée, de profil, de devant, de derrière. Une grande importance est accordée à l’analyse des pieds. Les pieds contiennent beaucoup d’éléments de réponse, ils sont le reflet des problèmes dans le corps du cheval, bien que l’inverse soit tout aussi vrai. On vérifie si on ne suspecterait pas des ulcères d’estomac, qui sont si fréquent chez les chevaux et qui cause des problèmes tels que la difficulté à la prise de poid ou encore des pieds d’une piètre qualité, sans s’y limiter.

Une évaluation sommaire de la biomécanique de la bouche est effectuée afin de déceler blocage et/ou débalancement. Un blocage, par exemple, pourrait rendre une latéro-flexion plus difficile d’un coté que de l’autre ou pourrait affecter le top-line. Une palpation des articulations est faite afin de déceler des tubérosités ou encore de la perte de liquide synovial. Finalement, on met le cheval en mouvement, et on observe toute sa biomécanique. Comment marche-t-il? Est-ce qu’une hanche est coincée? Est-ce que le cheval dépose en talon ou en pince? Est-ce qu’il y a un jarret qui flexe plus que l’autre? Et ainsi de suite. Avec toutes ces observations nous cherchons les chaines de compensations. C’est là toute la magie de l’évaluation biomécanique! Voici ce qui pourrait être une chaine de compensation : le cheval a une douleur dans un postérieur gauche. Afin de libérer le poids de ce pied, le cheval va reporter une partie de son poids sur l’antérieur droit. C’est ce que l’on appel une chaine diagonale. D’accord, mais une fois qu’on connait les chaines de compensation, qu’est-ce qu’on fait?

Une fois la ou les principales chaines déterminées, on fait un plan de match. N’oublions pas que oui, on veut observer les problèmes, mais ce que l’on cherche d’abord et avant tout ce sont des SOLUTIONS

Un plan de match est donc fournis avec l’évaluation biomécanique. Un plan de match inclus : une routine d’étirements, une liste de spécialistes (massothérapeute, ostéopathe, pareur, etc.) en cas de besoin ainsi qu’une liste d’exercices à effectuer. Tout le plan est évidemment adapté à la condition présente du cheval. Le plan est fait sur mesure, pour lui. Nous cherchons le confort du cheval, donc les exercices vont permettre muscler les muscles faibles, les étirements vont étirer les muscles sous tension et les spécialiste vont nous aider à corriger et/ou diagnostiquer certain problème.

biomécanique

n.f.

Application des lois de la mécanique aux problèmes de biologie, de physiologie et de médecine.

– Larousse